0

Hausse des taux d’intérêts : les répercussions sur le rachat de crédit

rachat de crédit

La variation des taux directeurs des banques centrales se répercutent sur le taux des crédits. Ces taux d’intérêts atteignent directement les particuliers recourant à un crédit. Aussi, les dernières révisions des taux directeurs provoquent une hausse des taux d’intérêt. Les emprunteurs se posent alors des questions sur l’opportunité d’un rachat de crédit. Est-ce le bon moment pour le faire ?

Rachat de crédit immobilier et rachat de plusieurs crédits : deux concepts différents

Il est important de distinguer le rachat de crédit immobilier et le rachat de plusieurs crédits. Ces deux opérations ne répondent, en effet, à des besoins différents. Réaliser de rachat de votre crédit immobilier vous permet de renégocier le taux d’intérêt du prêt. Cette action se répercute également sur l’assurance emprunteur puisque certaines garanties peuvent être intégrées. Le but final de la renégociation du crédit immobilier est donc d’économiser sur le coût du prêt. Le rachat de plusieurs crédits renvoie cependant à la réduction du montant de la mensualité. L’objectif sera de regrouper tous prêts en cours. Vous ne payerez alors qu’une seule mensualité pour tous les crédits. Ce procédé a pour but d’éviter le surendettement du ménage. La hausse des taux d’intérêt ne concerne pas le rachat de plusieurs crédits. Elle se porte uniquement sur les crédits immobiliers.

Impact de la hausse selon le type de prêt

Les impacts de la hausse du taux d’intérêt dépendent des prêts intégrés au rachat de crédits. Quand vous regroupez tous les crédits, le nouveau prêt peut répondre au taux d’un crédit immobilier (taux d’usure) ou à celui d’un crédit à la consommation (taux effectif global). Les rachats de crédit sont concernés par la hausse des taux d’intérêt quand il s’agit d’un taux d’usure immobilier. Cela veut dire que quand l’immobilier représente plus de 60 % du montant une fois les crédits regroupés, vous pourrez être touché par la hausse du taux d’intérêt. Ainsi, la hausse du taux d’intérêt n’a pas d’effet général sur le rachat de crédit.

Rapport entre taux d’intérêt et rachat de crédit

Contrairement aux idées reçues, le taux d’intérêt n’est pas le principal critère pour un rachat de crédit. Que ce soit un emprunt immobilier ou à la consommation, les taux appliqués pour un rachat sont toujours plus élevés. Dans certains cas, ils peuvent même frôler le seuil maximum. Cela s’explique par le fait que la situation des emprunteurs. Ces derniers sont, dans la plupart des cas, en situation de surendettement. L’opération de rachat est donc risquée pour la banque. Aussi, pour pallier ce risque, l’établissement impose un taux assez élevé au racheteur. Même si la hausse des taux d’intérêt a commencé, elle s’annonce encore lente. Aussi, ses impacts ne se ressentiront pas encore sur le rachat de crédits. À noter que la plupart des personnes rachetant leurs crédits le font dans le but de réduire les mensualités. Dans certains, le rachat constitue alors une nécessité pour le ménage. Cependant, dans le cadre d’un crédit immobilier, le taux d’intérêt ne se répercute pas sur l’emprunt. Il n’est donc pas un critère essentiel pour le ménage qui y a recours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *